4 zones relationnelles en communication non violente

Le 15.06.2021

Dans quelles zones êtes-vous le plus souvent ?



♦ Zone d’expression : « Exister à tout prix »

Dans cette zone nos relations sont caractérisées par l’expression de soi avant tout : mes besoins priment sur les besoins des autres. Ça sonne pas mal dictature pourtant, il est possible de vivre dans cette zone sans passer pour un dictateur, c’est parfois et même souvent plus subtil. À long terme, le rapport de force entraîne chez les autres des comportements de soumission ou de rébellion. Personne n’en sort indemne.



♦ Zone de méfiance :

C’est la zone sociale par excellence, celle où l’on peut surfer longtemps autant dans nos partys de Noël, dans nos échanges de bureau ou malheureusement auprès de nos proches parfois. On y glisse sur la politesse, la superficialité. On cache notre vulnérabilité derrière un paravent et on reste sur nos gardes, d’un coup que … Peu d’investissement, peu d’engagements, peu de sens. Du vide, du creux qui nous laisse le ventre vide à crier famine de « vrai » et de sens.



♦ Zone d’écoute : « Être aimé à tout prix »

C’est la zone du profil bas : mes besoins après ceux des autres. C’est le stéréotype du gars ou de la fille gentille qui accepte plein de choses tant que cela ne fait pas de vagues. À l’extrême, c’est l’oubli et le non-respect de soi pour se faire aimer, accepter des autres.  Et un jour, ce peut aussi être la révolte.



♦ Zone de confiance :

C’est la zone de connexion dans laquelle on aimerait être souvent. Celle dans laquelle on est à la fois dans l’écoute et dans l’expression. Ici, le partenariat prime et l’espace relationnel ne s’inscrit pas dans une dynamique de pouvoir, mais bien de confiance et de conscience.



⇒ Dans quelles zones êtes-vous dans les différentes sphères de vos vies ?

⇒ Dans quelles sphères souhaiteriez-vous apporter plus d’expression ou plus d’écoute ?

⇒Quel est le premier geste que vous allez accomplir pour cela ?